MEDAILLE CUBANITOTroisième édition sur le circuit de Ballan-Miré – LA CHATAIGNERAIE.

Nous l’avons connu venteux, pluvieux, aujourd’hui radieux avec un soleil généreux presque chaud. Chacun nous a exprimé son plaisir d’un circuit roulant avec de vraies lignes droites pour profiter du plaisir de la glisse, quelques courbes qui ne posent pas de grands problèmes pour une fois dans le bon sens (à gauche) et la fameuse raquette – cerise sur le gâteau de ce circuit.

L’organisation par notre club d’accueil : le BSR – Ballan Sur Roulettes est tellement efficace… quelle passe inaperçue – c’est le meilleur compliment que l’on puisse faire, rien à dire…

C’est une longue préparation pour parvenir à ce niveau de qualité et de coordination. Toutes les équipes savent quoi faire, quand le faire, sans se poser de questions… à tel point que la ligne d’arrivée a été prête dès 8h30… (moi qui aie tant de mal à avoir tout fini au moment du départ). C’est cela aussi le Challenge : la cohésion au sein du club organisateur.

Avez-vous profité des isoloirs dernier cri, de la caravane de “Madame Irma” ? Notre activité se veut particulièrement respectueuse de l’environnement. Le club BSR est très sensibilisé à cette cause. Les toilettes sèches sont une solution (bien trop rarement mise en oeuvre) à la grande question de l’hygiène dans nos manifestations quand nous ne pouvons pas disposer de locaux à proximité (gymnase, salle polyvalente…). Bien sûr, cela n’est pas dans nos habitudes de citadins mais nous sommes sûrs que nous trouverons de plus en plus d’adeptes de ce type de solution dans l’avenir.

Donc sur cette étape nous avons, un club au top niveau, des patineurs toujours heureux de se retrouver, du soleil…vous voulez autre chose? Non, car tout est réuni pour faire une superbe manifestation de roller.

Mesure du circuit :

Cette année nous avons contrôlé la dimension du circuit avec un GPS soit 1760 m (les années précédentes le circuit avait été évalué avec Google Earth pour mémoire : 1800 m). Le premier tour avec 20 m de moins, avec un départ au niveau du poteau de l’arrêt de bus, soit 1740 m.

Pour les courses longues distances comme les marathons, les villes à villes et bien sûr les 6 Heures, le règlement impose que la mesure soit faite dans l’axe du circuit de compétition, mais impose pas de méthodologie de mesurage. Nous utilisons quand nous en disposons de GPS (précision ~10 m), nous faisons systématiquement un arrondi à la valeur inférieure. Nous ne disposons pas (encore) de bicyclette étalonnée, ou odomètre de précision.

Certain utilise leur propre Gps pour évaluer leur distance parcourue… Cela induit des valeurs différentes des valeurs dites  “Officielles” : la trajectoire de chaque compétiteur est différente de l’axe réglementaire, la multiplication des arrondis (vos nombres de tours) prend vite des valeurs significatives, la précision des Gps n’est pas extraordinaire (la mesure de chaque tour est différente).

MEDAILLE BALLAN MIRERésultats de l’étape :
Anecdote :

Certains ont été alerté par un message à la radio 107.7 (la radio de l’autoroute), d’un véhicule en panne au niveau de la sortie 20 de A10… C’était nous ! Rien ne nous arrête pour faire de la publicité pour le Roller et le Challenge 6 Heures Roller… sauf un pneu éclaté ! jusque là rien que de très banal.

Le gentil dépanneur après nous avoir allégé de bon nombre d’euros, nous a remplacé la roue endommagée par notre roue de secours… Cela aurait trop simple… La valve de la roue de secours était crassée, cuite… impossible de mettre suffisamment d’air dans le pneu.

Le gentil dépanneur a été très, très gentil… Reprise en charge de notre camion sur le plateau, pour le déposer sur le site de compétition juste à l’endroit du chronométrage du lendemain. La course est sauvée!

La solidarité ne s’arrête pas là : Anne-lise et Damien sont venus nous chercher pour le repas au SOLO du soir. Rémi, notre dévoué emploi,  nous a conduit à l’hôtel, dès 5h30 nous a amené sur le site de compétition, fait le montage, puis à été recherché Maryse, tout la journée disponible pour régler les milles petits tracas et ajustements, fait le bouchon de la fin de course en vélo, procédé au démontage et reconduit Maryse à l’hôtel. Patrick, le lendemain matin s’est dévoué à nous aider à réparer. Le garage RENAULT de Balan-Miré a pu le faire extraordinairement rapidement. Vers 12h30, nous étions de retour chez-nous. Merci, Merci à tous de votre aide. De cette mésaventure, nous garderons un excellent et attendri souvenir.

Pour clore, la partie anecdote (version pas de chance), le lendemain je pars faire un tour de vélo… Je ne fais à peine 1 km… crevaison de la roue arrière !